日本語(Japonais)

La tenue des consultations nippo-algériennes dans le domaine de la sécurité et la lutte contre le terrorisme

le 11 juin 2013


Les consultations nippo-algériennes dans le domaine de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme se sont tenues à Alger le 10 juin 2013, sous la co-présidnce de M. Osamu IMAI, Ambassadeur chargé de la coopération internationale pour la lutte contre le terrorisme au près du Ministère des Affaires Etrangères du Japon et M. Mohamed Kamel Rezag Bara, Conseiller auprès du Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire.

Compte tenu les trois piliers de la diplomatie japonaise annoncés par M. Fumio Kishida, Ministre des Affaires Etragères du Japon le 29 janvier 2013 suite à l'attaque terroriste à In Amenas au mois de janvier 2013 dont les ressortissants japonais ont été victimes, la tenue des consultations dans le domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme a été mis en accord lors des deuxièmes consultations politiques nippo-algériennes qui ont eu lieu le 15 mai 2013.

Au cours des consultations, les deux parties ont échangés leurs points de vue sur la situation concernant le terrorisme dans la région du Sahel et de l'Afrique du Nord; des mesures de sécurité prises suite à l'évènement à In Amenas vis-à-vis des entreprises japonaises; la coopération bilatérale dans ce domaine. En outre, la partie japonaise a de nouveau demandé à la partie algérienne de partager les informations sur l'état actuel des enquêtes sur l'attaque terroriste.

La tenue des deuxièmes consultations politique nippo-algériennes

le 15 mai 2013


Les deuxièmes consultations politiques entre le Japon et l’Algérie se sont tenues le 15 mai 2013 à Alger, représentés respectivement par M. Makio MIYAGAWA, Directeur Général du Moyent-Orient et d’Afrique au près du Ministère des Affaires Etrangères du Japon, et M. Mohammed El-Amine DERRAGUI, Directeur Général de l’Asie-Océanie au près du Ministère des Affaires Etrangères de d’Algérie.

Au cour de ces consultations, les deux parties ont affirmé la volonté de minimiser l’effet négatif de l’attaque terroriste à In Amenas au mois de janvier 2013 et de renforcer des relations politico-économiques y compris celle de la coopération dans le domaine de la sécurité et la lutte contre le terrorisme.

A cet égard, les deux parties se sont mis d’accord sur la tenue de la commission mixte nippo-algérienne dans le domaine de l’économie et les deuxièmes négociations en vue de conclure un accord sur les investissements dans les meilleurs délais.